Rencontre avec Julien Vermeulen - Plumassier

Mis à jour : 10 sept. 2018


Belle rencontre avec Julien Vermeulen, de la Maison Julien Vermeulen!

J'ai découvert le métier de plumassier, ce métier d'art qui m'intéressait pour l'intégrer dans un projet de décoration. J'ai assouvis ma curiosité en découvrant les techniques, le savoir-faire et la matière première.

Son parcours mode l'a amené à devenir plumassier, ce beau métier créé au XVe siècle.

Chaleureux accueil au sein de son bel atelier de l'Avenue Daumesnil, Paris 12e. Cette avenue particulière nommée le 'Viaduc des arts', qui débute près de la place de la Bastille et qui se termine au Château de Vincennes et qui abrite des métiers d'art tous exceptionnels.


Atelier de Maison Julien Vermeulen


Il peut intervenir dans la mode, la décoration, l'art ou encore l'évènementiel.

Julien Vermeulen a commencé à 22 ans en effectuant son apprentissage dans la très réputée Maison Lemarié en alternance.

A l'issue de cette expérience, il a été séduit par la création de sa propre Maison puis à son tour, il se lance dans l'aventure.


Il intervient selon les commandes aussi bien dans les secteurs de la mode, de la décoration, de l'art et de l'événementiel.


Le profil d'un plumassier se définit essentiellement par:

  • sa créativité

  • sa bonne perception des volumes

  • son sens des couleurs

  • sa minutie

  • son intérêt pour l'univers de la mode


Pour ses créations, Julien Vermeulen utilise toutes sortes de plumes d'oiseaux d'élevage telles que: les plumes d'oies, de canards, de coqs, de dindes, de poules et d'autruches car les autres espèces sont protégées.


Julien Vermeulen teint les plumes avec des pigments chimiques et procède aux mêmes principes que la teinture pour la laine.

Puis, il les façonne en les découpant, les assemblant, parfois en les frisant...

Le prolongement de sa main est son éternel outil la "brucelle", sorte de pince à épiler avec un stylet.

Les techniques du plumassier sont multiples et permettent un résultat élégant, créatif, doux, parfois proche du réel ou bien contemporain.


Les heures de travail dépendront de l'ampleur du projet avec un minimum 50 heures pour de petits projets et peut atteindre plusieurs milliers d’heures.


Par exemple, GUSTAVE, L'OURS EN PLUMES est lauréat du Prix Rising Talents de Maison & Objets 2016 et du Prix Ateliers d'Arts de France - Région Île de France 2017. Il a également été exposé au musée de la chasse lors de la fête de l'ours.

Sa création a nécessité 250 heures de travail, pour un résultat proche du réel et doux au touché.


Pour les papillons il faut une quinzaines d'heures voir 1 semaine, selon les détails que l’on souhaite retrouver.


Il a également réalisé des décorations pour les vitrines Dior.


On compte peu de plumassier en France mais c'est un métier qui a su s'adapter, créatif et qui mérite d'être mis en lumière.

Je remercie Julien Vermeulen pour son accueil, sa gentillesse et je lui souhaite beaucoup de succès!

Je vous invite à découvrir son site internet: http://maisonjulienvermeulen.com/plumassier/


© 2020  crée par Daphnée Viard

Maison Daphnée Viard - Agence d'architecture d'intérieur et de décoration pour les professionnels et les résidentiels

 73, rue des prairies - 75020 Paris - Téléphone: 06-63-06-28-05